Les fautes à ne pas commettre

Les fautes permettent à l’arbitre de contrôler le jeu, de gérer les équilibres et surtout de sanctionner tout comportement qui tendrait à nuire au jeu. Elles permettent de sanctionner la forme du jeu, mais jamais le fond.
Chaque faute, sifflée par l’arbitre aux joueurs à l’aide de son Gazou, est accompagnée d’un geste significatif qui permet au joueur et au public d’identifier immédiatement celle-ci.

Les seize fautes définies par Gravel et Leduc, permettent de faire face à tous les cas de figure. Elles ont parfois été complétées, dans certaines ligues, par des fautes complémentaires mais qui la plupart du temps se recoupaient avec celles existantes.

Les fautes de procédure sont les fautes qui sanctionnent le non respect du cérémonial, des règlements ou des données du carton de thème. Elles sont le plus généralement sifflées à l’équipe. Les fautes de jeu concernent l’improvisation en elle-même. Elles permettent à l’arbitre de contrôler le bon déroulement du jeu, et la bonne qualité des relations entre les joueurs. Ces fautes peuvent être sifflées pendant ou à la fin de l’improvisation, à l’équipe ou à un joueur en particulier. Les fautes de comportement sanctionnent un comportement par nature « anti-jeu ». Elles n’ont d’intérêt que pour réguler la pratique en général. Ces fautes sont, par nature, majeures, ce qui veut dire qu’elles comptent double dans le compte des pénalités et le transfert des points.

blanc

Les armes de l’arbitre !
Fautes simples

Accessoire non respecté accessoire-non-respecte
Tir du bas du maillot
Un joueur utilise un objet qu’il n’a pas le droit d’utiliser dans une improvisation.
Cabotinage cabotinage La main ouverte devant le nez Un joueur cherche trop à se mettre en avant et à se faire remarquer sans amener quelque chose à l’improvisation.
Cliché cliche La main tape le pied levé en arrière Un joueur mentionne une marque ou utilise un cliché dans une improvisation.
Confusion confusion Les mains en rotation Un joueur ne respecte pas un espace ou un personnage déjà défini.
Décrochage decrochage Poing fermé tire de haut en bas Un joueur perd son personnage et le fait paraitre.
Hors sujet hors-sujet « dessin » d’un rectangle avec les deux index La catégorie ou le thème de l’improvisation imposé(e) par l’arbitre n’est pas respecté(e). Ce dernier ne peut pas siffler cette faute lorsque la catégorie est libre.
Manque d’écoute manque-ecoute La main attrape le poignet de la main au poing fermé Un joueur n’écoute pas l’aide d’un autre joueur ou oublie ce qu’il a amené.
Mauvaise conduite mauvaise-conduite Poings tapent les hanches Un joueur va volontairement à l’encontre de la cérémonie ou du concept du match d’improvisation.
Nombre de joueurs illégal nombre-joueurs-illégal Le poing tape la tête Le nombre de joueurs imposé dans la patinoire par l’arbitre n’est pas respecté.
Obstruction obstruction Les bras croisés et les poings contre les épaules Un joueur empêche continuellement un autre joueur de poursuivre l’improvisation. Un joueur s’oppose systématiquement à l’arbitre pendant le match.
Procédure illégale procedure-illegale La main tape la manche de l’autre main, qui a les doigts qui pointent Un joueur ne respecte pas une règle de la cérémonie.
Refus de personnage refus-personnage La main ouverte qui descend contre le visage Un joueur change de personnage sans raison au cours d’une improvisation. Un joueur entre dans la patinoire sans jouer jusqu’à la fin de l’improvisation.
Retard de jeu retard-jeu L’index qui pointe vers le haut, le poignet qui tourne Un joueur tarde à entrer dans la patinoire au début d’une improvisation. Une improvisation stagne et n’avance plus.
Rudesse rudesse Le poing tape contre l’autre main qui est ouverte Un joueur empêche fortement un autre joueur de réaliser son idée ou refuse franchement ses propositions.
Déjà vu Zéro formé par la main devant l’œil Répétition de certains éléments (tels les personnages, le lieu, la situation) d’une autre improvisation du match.
Ce type de faute peu également être considéré comme un « cliché »

Les fautes peuvent être attribuées à l’équipe (collective) ou à un joueur en particulier (personnelle). L’équipe totalisant 3 fautes cède 1 point à l’équipe adverse (c’est ce qu’on appelle une « bascule »).

Faute majorée
En cas de volonté manifeste du joueur de provoquer une faute, ou si la faute commise nuit gravement à la tenue du spectacle, une faute peut être « majorée ».

Punition de match mauvaise-conduite
Double mouvement des main sur les hanches
Un joueur utilise un objet qu’il n’a pas le droit d’utiliser dans une improvisation.

Un joueur cumulant 2 fautes personnelles (ou une faute majorée) est définitivement exclu du match. Il laisse son maillot sur la patinoire et retourne en coulisse. Dans ce cas, il part avec ses fautes et son équipe peut récupérer une bascule de point en sa faveur le cas échéant.

blanc

Détails tirés du site ressource MatchImpro.info, réalisé par JB Chauvin